Close
Kate Middleton « poussée à bout », elle peut craquer

Kate Middleton « poussée à bout », elle peut craquer

Kate Middleton a beau être épaulée par son mari, elle n’en aurait pas encore fini de sa dépression.

Cette information est rapportée par « Starpulse », qui confirme une allégation de « Voici ».
Il était affirmé début octobre la duchesse de Cambridge en proie à une dépression post-natale, deux mois après avoir mis au monde George, né le 23 juillet dernier.
Et ça semble se confirmer. « Kate est à bout”, rapporte cette fois le site australien « Starpulse » avant de revenir brièvement sur les supposés déboires de la jeune maman « qui peine à trouver le sommeil ».
Et les soutiens de sa maman ou encore de Jessie Webb, l’ancienne nounou du prince William, supposées l’aider à élever George n’auraient « rien changé à sa situation ».
Kate Middleton serait épuisée par ses courtes nuits de sommeil et par son allaitement. « Elle n’est désormais plus que l’ombre d’elle-même », croit savoir cet indiscret qui confirme ainsi une rumeur relayée par Voici il y a quelques jours.
Il ne lui faut « pas beaucoup pour qu’elle craque » rapporte la rédaction, qui dit la princesse souffrir « d’insomnie mais aussi d’irritabilité ». « Il ne faut pas la pousser beaucoup pour qu’elle fonde en larmes”, confiait une source, supposée proche de la duchesse de Cambridge, actuellement en pleine préparation du baptême du petit George qui sera célébré le 23 octobre prochain. Et ça risque d’être très compliqué.





Laisser un commentaire

Close