Close
Johnny Hally­day, comment faisait-il pour épon­ger ses dettes ?

Johnny Hally­day, comment faisait-il pour épon­ger ses dettes ?

Pour éponger ses dettes, Johnny Hallyday avait une méthode qui a fait ses preuves durant plusieurs années, celle qui consiste à changer de maison de disque.

Cette méthode est précisée par le dernier VSD qui évoque longuement la succession du taulier et dresse la liste de son patrimoine un mois après sa mort à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer des poumons.

Dans un premier temps, l’hebdomadaire explique que le rockeur de 74 ans vivait largement au dessus de ses moyens.
Et le moyen trouvé pour renflouer ses comptes en banque sont les tournées. Alors il en profitait pour demander une avance à ses produc­teurs et à ses maisons de disques.

En 1996, Pascal Nègre, alors PDG d’Uni­ver­sal Music, avait été abandonné par Johnny Hallyday après son refus d’une avance de dix millions d’euros.

Il signait alors avec la Warner contre 3 millions d’eu­ros d’avance.

Il quitte aussi en 2010 Jean-Claude Camus après trente ans de collaboration au profit de Gilbert Coul­lier qui, lui, a pu lui avan­cer 8 millions d’eu­ros.





Laisser un commentaire

Close