Close
Johnny Depp « fracassé » à San Sebastian, décision logique de Dior

Johnny Depp « fracassé » à San Sebastian, décision logique de Dior

Si Johnny Depp, apparu dans un état second en Espagne, a été approché par Dior pour les parfums, et non pour les vêtements, il y a évidemment une raison. Son style vestimentaire ne correspond pas du tout à la marque de haute couture.

Le magazine Closer le rappelle, en commentaire d’une photo de l’acteur de 58 ans, immortalisée le 22 septembre dernier à San Sebastian, où il a été honoré pour l’ensemble de sa carrière.

« Récompensé pour l’ensemble de sa carrière au Festival international du film de San Sebastian », le papa de deux enfants nés de sa relation avec Vanessa Paradis « se remet de ses émotions en s’accordant une pause à la plage ».
« On comprend mieux pourquoi, chez Dior, il fait le parfum et pas les vêtements ».

Le magazine Public revient aussi sur cette séance photo. Le commentaire n’est pas si élogieux. Il l’a baptisé « Capitaine Fracasse».
« En le voyant affalé ainsi face aux photographes du festival de Saint-Sébastien, on se demande si Jack Sparrow n’aurait pas bu un canon
de trop. En tout cas avec son teint rougeâtre et ses fringues d’avant-hier, Johnny semblait une fois de plus au creux de la vague, bien incapable de tenir debout ».

2 comments

  1. Ok gossip oui mais de là à descendre encore plus bas un homme qui est déjà à terre, je me demande si la personne sui écrit ces articles sur johnny depp est un être pourvu de coeur et de chair, chiffre d’affaire ou pas, vu la descente aux enfers que cet homme vit déjà depuis 2016 !!
    Quand tu rentres chez toi et te brosses les dents devant un miroir, Ksk tu vois ? Essaie d’y répondre la prochaine fois.

  2. Latécoère says:

    Johnny Deep a un style rétro-vintage assumé. Il se fournit entre autre chez Mister Freedom à Los Angeles (fringues rétros et hors de prix fabriquées au japon mais créées par un français).
    C’est un style qui reprend des codes de vêtements authentiques et surtout qui ont une histoire !
    Réduire cela à des « fringues de grand-père » est non seulement terriblement réducteur mais fait montre d’une étroitesse d’esprit certaine.
    Mieux vaut peut-être un style particulier et « spécial » (celui-ci ou un autre d’ailleurs) que la soupe mainsream bien fade de la fast fashion actuelle n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Close