Close
Jean-Michel Maire accusé d’agression sexuelle- une sénatrice UDI s’en prend à la victime

Jean-Michel Maire accusé d’agression sexuelle- une sénatrice UDI s’en prend à la victime

La sénatrice UDI Sylvie Goy-Chavent s’est attirée les foudres des internautes après son tweet à charge à l’encontre de Soraya, la jeune femme qui a été victime d’un geste déplacé de Jean-Michel Maire dans Touche pas à mon poste.

Le compère de Cyril Hanouna avait tenté de lui embrasser le sein sans son consentement. Il s’est par la suite trouvé dans le collimateur du CSA.

Le 17 octobre, tous les protagonistes étaient de retour sur le plateau.

La jeune femme affirme avoir été choquée par ce geste, occasion pour Jean-Michel Maire de lui présenter ses excuses.
«Je crois respecter les femmes autant que je peux. Que je sois un gros lourd, j’en conviens aisément. Parfois, ça peut devenir un geste déplacé. Si ce geste a choqué, je m’en excuse. Je comprends très bien que des gens puissent avoir été choqués », dit-il.

« Le geste de Jean-Michel Maire était déplacé et pas très professionnel. Beaucoup de choses ont été dites sur les réseaux sociaux. J’étais dans un silence absolu, je ne pouvais pas m’exprimer. Ma famille a été choquée. C’est un manque de respect mais je veux soulever le point que Jean-Michel Maire m’a présenté des excuses sur le plateau, que j’ai acceptées », dit quant à elle la jeune femme.
Cette affaire a une nouvelle fois été relancée suite au Tweet (supprimé) de la sénatrice UDI Sylvie Goy-Chavent.
«En même temps en arrivant toute refaite et à moitié nue… », a-t-elle posté sur Twitter en commentaire d’ un article de l’Express titré « Soraya, agressée en direct sur C8.





Laisser un commentaire

Close