Close
Jean-Luc Delarue pouvait être cassant et odieux

Jean-Luc Delarue pouvait être cassant et odieux

Jean-Luc Delarue est décédé des suites d’une longue maladie le 23 août 2012. Et trois ans après son décès, un documentaire lui a été consacré il y a quelques jours par D8.


Pour l’occasion, Jean-Baptiste Claverie, un ancien collaborateur de Jean-Luc Delarue, a accepté de livrer quelques anecdotes sur l’animateur disparu sur le plateau de « C à vous », le rendez-vous d’Anne-Sophie Lapix sur France 5.

Jean-Baptiste Claverie raconte notamment que Jean-Luc Delarue était très exigeant quand il s’agit de travail.

« Il aimait que le travail soit bien fait ». « Quand le boulot n’était pas bien fait, il pouvait être cassant et odieux’, fait-il par ailleurs savoir.

La maman de Jean-Luc Delarue s’est de son côté confiée lors d’un entretien avec Gala, où elle regrettait que son fils ne s’est jamais senti à sa place dans sa propre famille.

‘Mauvais élève dans une famille de profs, le pauvre !’ Jean-Luc pensait qu’on accordait énormément d’importance à la culture générale, aux études, au savoir’, a regretté la maman de l’animateur disparu, qui est elle-même professeur d’université.

Elle fut la plus jeune agrégée de lettres dans les années 60.
‘Il avait pensé qu’il lui manquait quelque chose. Il était dans l’inquiétude’, s’est souvenue celle dont les relations avec son fils n’ont pas été au beau fixe.
Et d’ajouter, émue, ‘le succès n’y a rien fait’. ‘Jean-Luc s’y est brûlé les ailes’.





Laisser un commentaire

Close