Close
Jean-Louis Trintignant évoque son cancer, un mal qui ronge sa famille

Jean-Louis Trintignant évoque son cancer, un mal qui ronge sa famille

Au micro de « RTL», Jean-Louis Trin­ti­gnant a évoqué le mal qui le ronge, un cancer contre lequel il se bat depuis plusieurs mois.

« Vous savez qu’il y a la moitié des hommes qui ont un cancer. Quand on est vieux, on a vécu, on a vu beau­coup de choses. Et ça fait moins peur parce que le cancer est beau­coup plus lent, a confié l’ac­teur en pleine promotion de « Happy End », un film qui raconter l’histoire d’une famille issue de la bourgeoisie confrontée aux réfugiés dans la région Nord-Pas-de-Calais.

‘Moi j’ai perdu mon seul frère d’un cancer à 41 ans. Ça m’a beau­coup trau­ma­tisé, touché’.

C’était mon frère aîné, on avait deux ans de diffé­rence. Je me disais “Mais c’est injuste. Pourquoi mon frère a un cancer et que moi je n’en ai pas??” Il fumait beau­coup, comme moi je fume encore», s’interroge-t-il.

Et lorsqu’il est interrogé sur la raison pour laquelle il n’a jamais arrêté la cigarette, il explique l’avoir déjà fait. Mais il a finalement repris ses vieilles habitudes.

« J’ai arrêté et à mes quatre-vingts ans, un ami m’a dit “Ecoute, à ton âge, qu’est-ce que tu risques?? Vas-y. Fume ». Et je fume depuis. Aujourd’­hui je vais assez bien. Je mour­rais certai­ne­ment d’un cancer et je ne suis pas le seul malheu­reu­se­ment».

Laisser un commentaire

Close