Close
Jean Dujardin choqué par l’agression d’Emmanuel Macron, une douleur ressurgit

Jean Dujardin choqué par l’agression d’Emmanuel Macron, une douleur ressurgit

De la claque reçue par le président de la république, Jean Dujardin a eu l’occasion d’en parler dans les colonnes du JDD, nouvelle étape de la promotion de son dernier film « Présidents ».

L’acteur y endosse un président inspiré de Nicolas Sarkozy.
Sa sortie en salle est prévue le 30 juin prochain.

Le mari de Nathalie Péchalat se livre dans un premier temps sur son engagement et affirme qu’il ne signera « jamais » de pétitions politiques. Les convictions devraient demeurer privées.

« Comme la religion, la politique est une affaire privée : ce que je pense ne regarde personne. Je suis un citoyen, mais je n’aime pas voir un artiste donner son avis », a confié le papa de quatre enfants dont la petite Alice, née en février de sa relation avec Nathalie Péchalat.

« En général, ce genre d’exercice retombe d’ailleurs sur la gueule des signataires : dans les extrêmes, on a toujours l’air con », a estimé Jean Dujardin, qui a aussi évoqué la gifle reçue par le président de la république lors d’une visite dans la « Drôme », l’une des étapes de son tour de France.

« J’ai été très choqué. Je ne supporte pas l’humiliation. J’ai connu ça. C’est une douleur qui colle et laisse des marques », a indiqué l’acteur oscarisé.
Le 17 juin dernier, Emmanuel Macron a été interrogé sur cette claque par un élève.
«Ce n’est pas agréable ! Ce n’est pas bien ! Il ne faut jamais faire ça. Même dans la cour, il ne faut jamais taper », a répondu le mari de Brigitte Macron. « Il a eu tort ».

Laisser un commentaire

Close