Close
Jarry en larmes dans Mask Singer, cancer, un drame familial

Jarry en larmes dans Mask Singer, cancer, un drame familial

Ce samedi, 7 novembre, Jarry, qui officie en qualité de juré dans Mask Singer, le divertissement de Camille Combal sur TF1, avait du mal à contenir son émotion face à la prestation du robot, qui lui a fortement rappelé son père, emporté par le cancer.

Cette disparition, l’humoriste avait déjà eu l’opportunité d’un parler dans le cadre de l’émission d’Anne Roumanoff sur Europe 1, Ça fait du bien.

« Mon père voulait absolument que je fasse du judo, donc je mettais mon kimono à la maison et j’allais au cours de modern jazz habillé en kimono », s’est rappelé Jarry, qui a annoncé son homosexualité à son père, alors que celui-ci était sur son lit de mort. Il allait perdre la vie lorsqu’il lui a fait cette annoncée.
« Ça a été un moment où je voulais absolument qu’il le sache avant que je parte », a-t-il indiqué.

Son père est décédé dans son bras. Et suite à sa disparition, Jarry a eu l’impression qu’une partie de lui est partie. Une certitude en tout cas, il ne regrette pas d’avoir ouvert son coeur sur son orientation sexuelle.

« Je lui ai dit : ‘Je suis homosexuel, je préfère les hommes et il m’a dit : ‘Écoute, tu vois où j’en suis aujourd’hui donc va, vis et deviens », s’est rappelé le juré de Mask Singer.

« J’ai l’impression que je suis né ce jour-là. Je dis tout le temps que je suis né le jour où mon père est mort », a-t-il poursuivi.
Ce drame familial lui a été rappelé ce samedi suite à la prestation du Robot. Il a repris « I will survive », le tube Gloria Gaynor.

Laisser un commentaire

Close