Close
Jamel Debbouze, violence, escroquerie, abus de confiance, sa soeur dans la tourmente au Maroc

Jamel Debbouze, violence, escroquerie, abus de confiance, sa soeur dans la tourmente au Maroc

La soeur de Jamel Debbouze, Nawel, serait en pleine tourmente au Maroc, où son compagnon serait accusé de violence et d’abus.

La jeune femme et son compagnon seraient accusés d’être mêlés à une histoire alliant escroquerie et violence.

Le magazine Public relaye les accusations d’un dénommé Jad qui aurait été embauché en qualité de commercial pour un salon de coiffure de 600M2 que la soeur de Jamel Debbouze aurait ouvert au Maroc. Son compagnon Fouad Ben K en serait le gérant et l’investisseur.

«Le salaire n’est pas mirobolant, mais l’opportunité le tente, comme l’ambiance familiale », indique la publication, en référence à Jad dont la photo amoché après l’agression a été diffusée.
Il aurait été embauché pour un salaire équivalent à 600 euros, en plus de plusieurs collaborations à des sociétés familiales.

«La collaboration a été difficile avec monsieur Ben K. Il est très agressif. Après deux semaines, ça a mal tourné », a confié un proche de Jad.
Les deux hommes se seraient expliqués sur le lieu de travail et « Fouad est devenu fou ».
Le beau-frère de Jamel Debbouze « lui a mis une première droite, puis une deuxième et une troisième. Et un coup de pied. Jad s’est écroulé ».
Une plainte aurait été déposée pour « coups et blessures ».
« La peine pourrait être alourdie par le fait que l’altercation a eu lieu dans le cadre du travail », glisse un proche.
Le couple serait aussi accusé d’escroquerie par une Française de 38 ans.

Laisser un commentaire

Close