Close
Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau, La mixité, c’est un sujet qui nous est étranger

Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau, La mixité, c’est un sujet qui nous est étranger

Neuf ans après leur rencontre, Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau n’ont jamais été proches, et les déclarations pleuvent.

Et cette fois, c’est non pas sur le plateau de ‘Vivement Dimanche’, mais dans les colonnes de ‘Madame Figaro’, nouvelle étape de la promotion de ‘Pourquoi, je n’ai pas manqué mon père’, que les deux amoureux s’envoient des fleurs.

‘Jamel ne parvenait pas à trouver la bonne personne pour le rôle de Lucy. Un jour où je lui donnais la réplique, il m’a dit : « C’est toi Lucy”, confie-t-elle au magazine, fière de collaborer avec le papa de ses deux enfants.

‘On s’admire, on se respecte, on regarde les choses du bon côté, enfin on essaie au maximum’, explique de son côté Jamel avant que son épouse ne le coupe en plein vol pour le couvrir de fleurs.

‘Jamel me motive par sa créativité et sa bienveillance constantes’, dit-elle par ailleurs.

‘J’aime quand Mélissa me renvoie dans les cordes. Quand elle fait sa frondeuse, je suis déstabilisé, je me dis ‘hé attends, on s’est pourtant dit oui à la mairie !’ Mais notre relation repose sur cette sincérité. Je rêvais d’une femme qui soit gentille, très intelligente et très belle, et j’ai les trois réunis !’, confie-t-il au passage.

‘La mixité, c’est un sujet qui nous est étranger’, répond la jeune femme à une question dans ce sens. ‘On ne s’est posé aucune question quand on s’est rencontré. Et nos deux cultures s’entremêlent naturellement. Nos familles se respectent et éprouvent du plaisir à se voir. Nous sommes français, nos enfants aussi et ils grandissent normalement, vont à l’école publique, où toutes les cultures, origines et milieux sociaux sont représentés’.

Laisser un commentaire

Close