Close
Isabelle Adjani, « de biens étranges deuils » (photo)

Isabelle Adjani, « de biens étranges deuils » (photo)

Comme le rapporte le magazine « France Dimanche », aux yeux d’Isabelle Adjani, ses chers disparus sont « toujours présents ». L’actrice a manière très spéciale de faire son deuil.

Le magazine people a en effet relayé les confidences livrées par la comédienne lors d’un entretien accordé au « Figaro », où elle assure la promotion de son dernier film.

Isabelle Adjani explique que « la mémoire des disparus, c’est notre humanité ».
« C’est refuser de vite passer à outre chose, afin d’éviter de s’émouvoir trop longtemps », poursuit l’actrice, qui tournera son prochain film en Algérie, le pays d’origine de son père.

« J’ai besoin de faire exister mes disparus, et d’ailleurs, ceux dont je n’ai pas assisté à l’enterrement, par déni assumé, continue de vivre dans le répertoire de mon téléphone et dans mon quotidien », indique-t-elle par ailleurs.

Isabelle Adjani se dit juste des qu’elle ne voit plus, et qui ne sont pas passés à l’autre monde.

Cè qui ne l’empêche pas de croire que cette absence « est provisoire ».

« On se reverra un jour. On a chacun une façon différente de faire le deuil. n’est pas « , s’interroge-t-elle.





Laisser un commentaire

Close