Close
Guy Bedos ose une blague sur le cancer de Johnny Hallyday dans C L’Hebdo (vidéo)

Guy Bedos ose une blague sur le cancer de Johnny Hallyday dans C L’Hebdo (vidéo)

Invité de «C l’Hebdo» sur « France 5 », pour présenter son dernier livre «  A l’heure où noirci la campagne » (aux éditions Fayard), Guy Bedos a osé une blague sur le cancer de Johnny Hallyday.

Alors qu’il a commencé à tousser en parlant de François Hollande, l’humoriste explique à la présentatrice Anne-Elisabeth Lemoine qu’il a «  un cancer de la… », tout en pointant sa gorge, jetant ainsi un grand froid sur le plateau du talk-show.
Et de préciser ensuite qu’il s’agit d’une blague.

«C’est Johnny Hallyday, c’est pas moi [qui a un cancer] ! », a osé Guy Bedos en révélant qu’il était un peu « jaloux » de ne pas avoir fait la couverture de Paris Match comme l’a fait à la mi-mars le taulier.

Guy Bedos en profite pour assurer être touché par l’état de santé de Johnny Hallyday.
« On est né le même jour avec Johnny Hallyday. J’ai dit pour rire : ‘Preuve définitive que l’astrologie n’est pas une science exacte’ ! », dit-il.

A la mi-mars, Johnny Hallyday a confirmé suivre un trai­te­ment pour des cellules cancé­reuses.
Il répondait aux révélations des magazines Ici Paris et Closer qui annonçaient son cancer.
Dans son commu­niqué, les mots employés étaient révé­la­teurs de son état d’esprit.

«C’est un combat que je mène fière­­ment avec ma femme Laeti­­cia et mes proches. J’irai au bout pour tous ceux qui m’aiment », expliquait-il.
Il suit « fière­ment » son trai­te­ment de chimio­the?­ra­pie depuis qu’il a été diagnos­tiqué, début octobre, au cours d’une visite médi­cale de routine à Los Angeles nous apprend Paris Match qui lui offre cette semaine sa Une.

Malgré tout, il fait montre de discrétion, s’impose un peu de repos, et assure être « en pleine forme ».
Par certaines images, il rassure ses fidèles fans, et en privé, il ne fait pas de détail de son cas.

Johnny a été confronté au pire dans le passé. Il avait même frôlé la mort en 2009.
« Johnny a marqué le coup les premiers jours, mais il a tout de suite dit qu’il se battrait de toutes ses forces », explique un proche avant d’assurer que le taulier sera plus fort que la maladie.

«Je ne vais pas me lais­ser emmer­der par la mort. Et je ne vais pas me lais­ser emmer­der tout court!. Il y a trop de rumeurs qui circulent », avait-il lancé à son entourage.

Laisser un commentaire

Close