Close
Guillaume Gallienne en deuil : Il pleure son frère Thierry

Guillaume Gallienne en deuil : Il pleure son frère Thierry

En ce début novembre, Guillaume Gallienne, 48 ans, a été confronté un drame familial, le décès de son demi-frère, Thierry à l’âge de 79 ans.

L’acteur et réalisateur, qui a dirigé Vanessa Paradis dans Maryline, a perdu la vie à l’âge de 70 ans le 4 novembre dernier à Saint-Cloud, dans les Hauts de Seine, a annoncé son entourage au Figaro, ce 9 novembre.
C’est le 10 novembre qu’une cérémonie d’adieu sera célébrée dans l’intimité en
l’église Saint-Clodoald, à Saint-Cloud.

Guillaume et Thierry Gallienne ont le même père, Jean-Claude Gallienne, capitaine d’industrie du secteur des transports urbains, dont la famille descend d’une longue lignée de pasteurs méthodistes de l’île de Jersey.
Il est décédé à l’âge de 82 en 2009.
La mère de Guillaume Gallienne, est Mélitta Rotvand, une aristocratie d’origine russo-géorgienne.
Toutes nos condoléances à la famille !

Voir cette publication sur Instagram

Ce soir, 1e?re de "Franc?ois, le saint jongleur" de Dario Fo au Studio Marigny jusqu'au 15 octobre. Mise en sce?ne : Claude Mathieu. Pour re?server c'est ici @comedie.francaise.officiel QUATORZE ANS PLUS TARD, UN NOUVEAU PARI par Claude Mathieu ? Un pari… Quand Marcel Bozonnet a propose? Saint Franc?ois, le divin jongleur de Dario Fo a? Guillaume Gallienne, pour en faire un spectacle « passe-partout », voue? a? tourner, avec seulement le come?dien et sa valise, nous avons pris la proposition au pied de la lettre. Un texte, un come?dien de noir ve?tu, une table, un tabouret, une poursuite et une formidable envie de fouiller, de trouver ce « Tout » a? partir de « Rien », tout cela si proche de notre saint Franc?ois, pe?re de la pauvrete?, dans son itine?rance qui devenait doucement la no?tre… Et quatorze ans plus tard, quand E?ric Ruf nous propose la reprise de ce Singulis, nous nous retrouvons devant un nouveau pari, une nouvelle traduction et presque « un nouvel acteur ». Plaisir et excitation a? l’ide?e de rede?couvrir ce texte dont la re?sonance n’est plus tout a? fait la me?me en nous, comme lorsque nous relisons, des anne?es plus tard, un livre aime?. Les sens se multiplient, nos imaginaires se colorent de toutes ces anne?es, l’e?nergie bouge, l’approche des personnages est diffe?rente, Guillaume se laisse guider par ce stimulant bouleversement… ? Christophe Raynaud de Lage

Une publication partagée par Guillaume Gallienne (@instagallienne) le

Laisser un commentaire

Close