Close
Gérald Dahan « un pas vers » Jean-Vincent Placé

Gérald Dahan « un pas vers » Jean-Vincent Placé

Via sa page « Twitter », Gérald Dahan a tenu à répondre à la polémique provoquée par son commentaire sur Jean-Vincent Placé, le président du groupe écologiste au Sénat.

L’humoriste avait fait hier allusion aux origines asiatiques du politicien. “Jean-François Placé on dirait Eva Joly qui reviendrait de Fukushima”, avait-il écrit.
Le président du groupe écologiste au Sénat, originaire de Corée, n’a pas tardé à répondre à ce tacle, soulignant d’abord l’erreur de prénom avant de s’interroger sur la profession de Gérald Dahan.
« Moi c est jean-vincent:-) Vs êtes humoriste? RT “@geralddahan: Jean-François Placé on dirait Eva Joly qui reviendrait de Fukushima.”, s’est-t-il interrogé.
Agacé par la polémique provoquée par ses propos et par les accusations de racisme, Gérald Dahan a tenu à mettre les pendules à l’heure.
« Concernant la blague Placé/Joly ça n’est qu’une blague. Stop à la parano. J’ai le racisme en horreur. Et Fukushima est une urgence », a-t-il indiqué.

Affaibli par les critiques, l’humoriste a pu compter sur le soutien de ses fans.


« C est une blague. Y a rien de raciste la dedans. Faites un tour du côté de chez groland ça vous détendra », a commenté un autre fan sur ce réseau de micro-blogging.


Ce n’est pas la première fois que l’humoriste s’attire les foudres des politiques, ce fut déjà le cas l’an dernier.
Nadine Morano l’avait en effet traîné devant la justice lui reprochant sa défaite aux législatives suite à un canular téléphonique.





Laisser un commentaire

Close