Close
Gabriel Attal secoué par Jean-Jacques Bourdin, son reproche aux régionales (vidéo)

Gabriel Attal secoué par Jean-Jacques Bourdin, son reproche aux régionales (vidéo)

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a été secoué par Jean-Jacques Bourdin, qui lui a reproché de ne pas s’être assez exprimé sur le taux d’abstention record aux régionales.

Le gouvernement l’aurait pas fait, mais pas assez.
«Quand on a un tel niveau d’abstention, cela veut dire que l’on engage le pronostic vital de notre démocratie », a-a déclaré le chouchou de Brigitte Macron. «Quand on s’abstient, c’est sûr que l’on ne fait pas de choix dans une élection, mais ce sont d’autres qui le font ».

«Je suis content d’entendre le porte-parole du gouvernement dire cela ce matin parce que je n’ai pas entendu le président de la République », a lancé Jean-Jacques Bourdin. Pas un mot depuis dimanche ! Dimanche soir, je n’ai pas entendu le Premier ministre. Pourquoi ? Ces élections régionales ne vous intéressent pas au plus haut sommet de l’État ? ».

Gabriel Attal ne se prive pas de défendre la position du président de la république, qui appelé en permanence à renforcer le lien « des Français avec la démocratie et tout mettre en œuvre pour favoriser le recours au vote ».

«On a tout fait pour moderniser les institutions, mais les oppositions nous ont bloqués dans la réforme institutionnelle », a regretté Gabriel Attal.

Laisser un commentaire

Close