Close
Frédéric Mitterrand évoque son homosexualité dans Têtu

Frédéric Mitterrand évoque son homosexualité dans Têtu

Frédéric Mitterrand homosexualitéTêtu

Son homosexualité, le ministre de le culture Frédéric Mitterrand l’évoque dans le dernier numéro de « Têtu », où il estime qu’être « Être homosexuel est un élément d’identité très important ».
C’est également l’occasion pour lui de se laisser aller à quelques confidences.
« Je suis devenu homosexuel avant 1968, dans une période où tout était interdit (…). Quand mon père, dans la voiture en 1966 m’a dit à mon avis, je pense que tu préfères les garçons et ne t’inquiète pas, ce n’est pas un problème, ça ne changera rien à nos relations, j’ai nié », se rappelle le ministre, qui était alors âgé de 19 ans.
Au cours de cet entretien, Frédéric Mitterrand déplore par ailleurs que les gays, en raison de leur orientation sexuelle, ne peuvent recourir à l’adoption.
« J’ai recueilli des enfants que j’ai élevés. Trois. Adopter, on ne peut pas. De toute façon, je ne voulais pas qu’ils soient coupés de leurs parents », fait-il savoir, assurant que de nombreux hommes politiques sont gays, même au Front National.
« On n’en parle jamais, mais au Front national, il y a aussi des gays », dit-il, « Cela dit, de temps en temps, je m’amuse au Conseil des ministres à me dire: est-ce qu’il y en a un, à un moment ou à un autre, qui pourrait ou aurait pu faire partie de la fanfare ? ».

Laisser un commentaire

Close