Close
Frédéric Beigbeder, guerre civile, dérapage sur C8 – Nicolas Bedos fait machine arrière (vidéo)

Frédéric Beigbeder, guerre civile, dérapage sur C8 – Nicolas Bedos fait machine arrière (vidéo)

Frédéric Beigbeder est allé trop loin sur le plateau de Touche pas mon poste, sur C8, où une guerre civile est évoquée en soutien aux propos de Nicolas Bedos qui a appelé les Français à ne plus porter de masques. Le réalisateur a finalement fait machine arrière.

« On est quasiment dans une guerre civile », a commenté Frédéric Beigbeder, qui était au téléphone avec Cyril Hanouna pour soutenir l’appel à la rébellion lancé par Nicolas Bedos.

« Vivez à fond, tombez malades, allez au restaurant […] Nous devons vivre, quitte à mourir », anticipant que son cri de coeur « sera couvert d’affronts ». Et il a eu raison.
Et aujourd’hui, il fait machine arrière.

« Je me permets de rappeler à certains journalistes que je ne suis pas ministre de la Santé (J’en serais bien e***erdé ».

« Je ne suis qu’un auteur, ce qu’on appelait jadis avec un soupçon de mépris, un pamphlétaire. Et accessoirement, je vous rappelle que nous sommes encore libres de penser différemment, de débattre, de nous indigner, et de même de nous tromper ».
« Nos désaccords, nos mots, fussent-ils maladroits – sont un peu d’oxygène dans le flux des directrices ».

Laisser un commentaire

Close