Close
Françoise Hardy, crise sanitaire, ennuis de santé, Marine Le Pen, ses sombres prédictions

Françoise Hardy, crise sanitaire, ennuis de santé, Marine Le Pen, ses sombres prédictions

Souffrant d’une surdité partielle, de l’assèchement d’une zone ORL, des conséquences de son traitement contre le cancer, Françoise Hardy n’est pas rassurée sur l’avenir, non seulement à cause de l’avenir, mais aussi à cause du comportement des Français. Elle évoque aussi la politique et « l’ignorance » en matière économique de Marine le Pen.

Et la chanteuse en parle dan le dernier « Gala », où elle se laisse non seulement à quelques confidences sur les conséquences de sa maladie, mais aussi à cause des conséquences de la pandémie sur le quotidien des « gens ».

« Je ne suis pas quelqu’un d’optimiste. Le comportement de certains n’est pas rassurant pour la suite des événements », a-t-elle confié, en rappelant que l’été dernier, lorsqu’elle regardait les gens agglutinés sur la place, ou après avoir appris que les jeunes passaient une partie de leurs nuits en discothèque, elle était convaincue de la reprise de la pandémie.

«Avec les vacances qui arrivent, les variants indiens, brésiliens, ou autre qui guettent, le scénario peut se reproduire», assure Françoise Hardy.
Elle évoque aussi la politique.

«L’Etat s’est endetté de façon effrayante, le prochain gouvernement devra réduire une dépense publique depuis trop longtemps démesurée. Or les Français ignorent que la dépense publique de leurs pays est de loin l’une des plus élevées au monde, ne cessent de réclamer plus de moyens. La menace de l’extrémisme de droite, avec une Marine Le Pen, qui ne sait rien des réalités économiques est également de mauvais augure ».

Laisser un commentaire

Close