Close
Franck Dubosc en larmes face à Audrey Crespo-Mara, révélation sur un drame familial

Franck Dubosc en larmes face à Audrey Crespo-Mara, révélation sur un drame familial

Franck Dubosc était en larmes en revenant sur la disparition de son père des suites de la maladie de Charcot face à Audrey Crespo-Mara, dans le cadre de sa séquence dans Sept à huit sur TF1.

« Il a vu que j’avais fait l’Olympia », déclare l’acteur à propos de son père, décédé en 2002 des suites de la maladie de Charcot.

De leur relation, il en sera question dans le téléfilm La dernière partie diffusé sur TF1. Son père ne l’avait pas vu scène. Lorsque Franck Dubosc avait commencé à avoir du succès, il était déjà affaibli par cette maladie handicapante.

« Il n’est pas venu, il ne pouvait pas se déplacer, mais il a vu que je l’avais fait et ça, pour lui, c’était la consécration », explique-t-il.
Et quelques jours plus tard, son père lui a remis une lettre et un dessin où il lui fait part de sa fierté.

Franck Dubosc ne s’en sépare jamais.
« Il m’a remis un dessin que j’ai toujours sur moi, dans mon agenda », explique-t-il.

Il s’agit d’un dessin le représentant sur la scène de l’Olympia, comme un dessin d’enfant puisque son père était déjà affaibli et qu’il ne pouvait se servir de ses mains.

« Il y a un mot qui dit qu’il lutte contre cette terrible maladie, qui dit que c’est lui gagnera », lâche-t-il.
Des amis lui a appris plus tard que son père se vantait d’être le père de Franck Dubosc.
« Hélas, la seule fierté qu’il peut avoir c’est de voir que son fils a fait l’Olympia. Est-ce que c’est une grande fierté ? La seule fierté qu’il aurait dû avoir, c’est que je sois un vrai fils, pas un vrai acteur », explique-t-il.

Laisser un commentaire

Close