Close
Francis Cabrel face au drame, encore une mauvaise nouvelle

Francis Cabrel face au drame, encore une mauvaise nouvelle

Francis Cabrel ferait face à un drame, évoqué par France Dimanche. Et ça se confirme.

«Il met ses reins à rude épreuve. Au début, le sexagénaire aurait cru bon
de prendre ses douleurs à la légère se disant sans doute qu’elles finiraient par passer. Une attitude dangereuse quand on sait que des élancements incessants dans le bas du dos peuvent être le signe d’une maladie grave.

Au-delà du cap des 60 ans, tout symptôme, quel qu’il soit, devrait être interprété comme un signal d’alarme. Et si, par malheur, le pauvre Francis tombait vraiment malade, où irait-il se faire soigner ? », s’interrogeait l’hebdomadaire avant de cibler les déserts médicaux.

À Astaffort, son village d’origine situé en Lot-et-Garonne, il n’y a pas de médecins.

En cas de gros ennuis de santé, il faut se rendre à l’hôpital d’Agen.
Un appel a été lancé sur la toile par Francis Cabrel et quelques habitants du village.

Mais d’après Le Parisien malgré le succès de la vidéo, « à la maison de santé,
les postulants ne se bousculent pas pour remplacer l’un des deux médecins qui, à 68 ans, espère un jour pouvoir prendre sa retraite ».

« Changer de ville, prévoir un déménagement prend du temps, encore plus si le ou la médecin vient avec sa famille, il faut que l’on soit patients »,
relativise Sophie Mas-Chevalier, orthophoniste et présidente de l’association de la maison médicale.

Laisser un commentaire

Close