Close
Florence Arthaud terrorisée par la mort

Florence Arthaud terrorisée par la mort

Le 29 octobre 2011, Florence Arthaud a failli perdre la vie, rappelle-t-elle dans son livre « Cette nuit, la mer », en librairie dès le 19 mars, et dont quelques extraits ont été dévoilés par « Le Figaro » et « Paris Match » ou encore par « France Dimanche ».

Celle qui a perdu la vie dans un crash aérien survenu le 9 mars en Argentine, où elle tournait « Dropped », l’aventure de TF1, y raconte le jour où elle a failli mourir.
Cette nuit là, la navigatrice qui fêtait son anniversaire à bord de son voilier est tombée en pleine mer, sans gilet de sauvetage.

« J’ai basculé en une fraction de seconde. Je suis dans l’eau. Il fait nuit noire. Je suis seule. Je tourne la tête en tous sens, instinctivement. Je vois mon bateau qui s’éloigne.

Je cherche un repère. Une lueur. Un objet, Un signe de vie. Rien. Je suis absolument seule. Isolée dans l’immense masse sombre et mouvante de la mer. Dans quelques instants, la mer, ma raison de vivre, va devenir mon tombeau. Effacer toute trace de mon existence. M’engloutir. Je pense à ma fille Marie », s’est-t-elle rappelée.

« Dans les ténèbres liquides, l’effroi prend peu à peu possession de moi. (…) Au silence du grand large, au silence de la nuit, vient se joindre, effrayant, insupportable, cauchemardesque, ce silence de l’effroi, il se dresse devant moi telle une muraille infranchissable, un mur glacé qui signifie que je vais mourir », poursuit-elle.

« Je vais donc rejoindre le ciel. Ce ciel peuplé de milliard d’étoiles, de galaxies inconnues, d’amour, de bonheur et d’éternité.», avait-elle écrit.

Laisser un commentaire

Close