Close
Flavie Flament accusée de la mort de David Hamilton. Elle réplique (vidéo)

Flavie Flament accusée de la mort de David Hamilton. Elle réplique (vidéo)

Invitée sur le plateau de C l’Hebdo, Flavie Flament est revenue sur le suicide de David Hamilton, qui l’accuse de l’avoir violée à l’âge de 13 ans, et regrette aussi les commentaires de certains qui lui reprochent d’avoir provoqué ce suicide.

«J’espérais un procès. On voulait toutes que le monde sache qui il était avant qu’il meure, mais on ne pensait pas que ça se passerait dans ces conditions-là », confie l’animatrice de RTL de passage ce week-end sur le plateau de C l’Hebdo sur France 5.

Et elle en profite aussi pour répondre à certains détracteurs qui lui reprochent sur les réseaux sociaux d’avoir provoqué la mort du photographe britannique.

«Au lieu de pointer du doigt un homme qui a bousillé la vie de centaines de gamines, on va pointer du doigt les victimes qui ont fait éclater la vérité », a rappelé celle qui s’exprime aussi sur ce sujet dans les pages de Paris Match.

«Hamilton repérait ses proies en s’adressant à des familles modestes, impressionnées par sa célébrité», raconte l’animatrice de RTL, qui a ressenti une immense colère à l’annonce de la mort du photographe britannique.

«J’ai pensé aux victimes venues à moi depuis un mois et demi. J’ai envoyé un message à chacune d’elles. En se donnant la mort, il est venu saccager une nouvelle fois les espoirs de ces gamines », lance-t-elle, interprétant son geste du photographe comme un aveu.
«S’il avait eu des remords ou des regrets, il aurait demandé pardon », fait-elle savoir.
Flavie Flament explique que si le photographe n’a jamais porté plainte lorsque son nom a été ébruité c’est par crainte d’une action en justice de ses prétendues victimes.

«On lui aurait immédiatement répondu par une action judiciaire », explique-t-elle.


Flavie Flament brise le silence par telestar_video





Laisser un commentaire

Close