Close
Fini la philo, cap sur Rome pour Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam

Fini la philo, cap sur Rome pour Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam

Après avoir honoré de sa présence les Rencontres Philosophiques de Monaco, qu’elle préside, Charlotte Casiraghi a mis le cap sur Rome, une ville où elle a ses habitudes.

Pour l’occasion, elle y a retrouvé le producteur Dimitri Rassam, le fils de Carole Bouquet.

Les photos de leur arrivée dans la capitale italienne ont été diffusées par le magazine italienne Diva.

Quelques heures auparavant, la fille de Caroline de Monaco remettait le prix lors d’une cérémonie à laquelle assistait aussi son frère cadet, Pierre Casiraghi.

Le prix d’honneur avait été remis cette année à Emanuele Coccia pour son ouvrage « La Vie des plantes, une métaphysique du mélange ».

Dans cet essai, Emanuele Coccia revient sur cette végétation qui a souvent été vue comme un « accident coloré mais inessentiel », comme ce qui « trône dans les marges du champ cognitif »… Mais comment les plantes pourraient-elles être plus que ce qui végète ? Quelle serait leur essence ?

De de passion pour la philosophie et la littérature, la chérie de Dimitri Rassam en parlait dans les colonnes de « Vanity Fair », des disciplines qui l’aide à se confronter à la vie.

« La littérature et la philosophie m’aident à vivre un peu mieux la confrontation avec la précarité du désir, de la vie ; le sentiment de perte radicale qui nous abîme et nous brûle. Partager cela avec d’autres me donne du plaisir.
C’est la seule raison qui m’a poussée à entreprendre ces rencontres. (…) Je me suis sentie rassurée qu’il existe cet espace pour la pensée. J’ai toujours eu l’angoisse de ne pas voir toutes les facettes d’un problème, de mal évaluer une situation, une personne. Je me suis dit que les outils conceptuels, critiques, pourraient me permettre d’appréhender le réel, les conflits moraux, d’une façon un peu plus juste », avait-elle alors déclaré.

Laisser un commentaire

Close