Close
Eric Dupond-Moretti, affaire Olivier Duhamel, le reproche de Christine Angot

Eric Dupond-Moretti, affaire Olivier Duhamel, le reproche de Christine Angot

Christine Angot a précisé ses propos sur Eric Dupond-Moretti sur lequel elle avait « un peu » balancé au micro de France Inter en rappelant sa position lors d’un procès sur « un inceste consenti ». Il était question de l’affaire Olivier Duhamel

L’ancienne chroniqueuse de « On n’est pas couché » sur France 2 est l’auteure de « l’Inceste », publié en 1999.
Et après s’être confiée au micro de RTL, elle livre lors d’un entretien accordé au Parisien, où il a surtout été question de l’affaire Olivier Duhamel dont les supposés abus ont été révélés par sa belle-fille Camille Kouchner dans son ouvrage « La familia grande ».

Christine Angot a évoqué Eric Dupond-Moretti, actuel ministre de la Justice, qui, en tant qu’avocat, avait plaidé un « inceste consenti ». Il avait invoqué une liberté individuelle.

L’écrivaine déplore une confusion entre l’inceste et la pédophilie.
« En matière de pédophilie, l’âge du consentement est central. En matière d’inceste, vous restez l’enfant de votre père quel que soit votre âge. La notion de consentement n’y a aucun sens », précise-t-elle.  » Il ne faudrait pas que le
législateur introduise l’idée de « liberté individuelle » dans ce qui est un crime ». Elle se réjouit néanmoins que la société ait toujours conscience du tabou qu’est l’inceste.

« C’est l’interdit fondamental et universel dans toutes les sociétés, à toutes
les époques. Si le législateur éprouve le besoin de l’inscrire dans la loi nationale, c’est peut-être parce que la force du tabou a pu reculer dans
les esprits. On peut se poser la question, et le craindre ».

Laisser un commentaire

Close