Close
Emmanuel Macron, « la terrible trahison » dans l’affaire Benalla

Emmanuel Macron, « la terrible trahison » dans l’affaire Benalla

Dans son édition du 25 juillet, le magazine « Ici Paris » évoque « la terrible trahison » dont aurait fait l’objet Emmanuel Macron. Il est question de cette affaire surmédiatisée impliquant Alexandre Benalla.

Le magazine ne fait en réalité que revenir sur l’affaire de ce garde du corps du président de la république, inquiété par la justice pour avoir fait tomber un manifestant le 1 er mai dernier. Il a d’ailleurs été écarté de son poste.

La trahison dont il est question est le fait pour ce jeune homme d’avoir oeuvrer pour avoir la copie d’une vidéo sur laquelle il fait tomber un manifestant.

Cette affaire, le chef de l’Etat y a d’ailleurs parlé cette semaine, occasion de plaisanter sur la rumeur qui a circulé il y a quelques jours selon laquelle il aurait eu une liaison avec Alexandra Benalla.

Et depuis plusieurs jours, de nombreuses rumeurs ont circulé à son sujet, non seulement celle disant le jeune homme propriétaire d’un 300m2 à l’Alma, ou encore sur son salaire de 10000 euros par mois.

Mais la plus relayée sur les réseaux sociaux, suite à une allusion dans un article de « Libération », est celle disant ce garde du corps « amant » du chef de l’Etat.

« En coulisse, les questions se bousculent. Pourquoi une telle mansuétude de la part d’un président qui se targue de n’avoir pas la main qui tremble quand il pousse à la démission le chef d’état-major des armées ? Cette question en appelle d’autres, dont beaucoup soupçonnent qu’elles peuvent toucher à l’intimité du couple présidentiel que Benalla accompagnait dans ses lieux de villégiature », rapportait la publication.

Face à des parlementaires « La république En Marche », le président de la république a pris le parti de plaisanter au sujet de ces rumeurs.

« Alexandre Benalla n’a jamais détenu les codes nucléaires, Alexandre Benalla n’a jamais occupé un 300 m2 à l’Alma, Alexandre Benalla n’a jamais gagné 10 000 euros, Alexandre Benalla, lui non plus, n’a jamais été mon amant. Alexandre Benalla, quoique bagagiste d’un jour, n’a jamais eu ces fonctions dans la durée. Toutes ces choses qu’on a entendues ces derniers jours », lance Emmanuel Macron sur le ton de l’humour.

Et au chef de l’Etat de poursuivre : « Qu’ils soient parfois parlementaires, commentateurs ou journalistes. Les mêmes ont dit des sornettes ».





Laisser un commentaire

Close