Close
Emmanuel Macron pris à partie violemment par l’écrivain Edouard Louis

Emmanuel Macron pris à partie violemment par l’écrivain Edouard Louis

Emmanuel Macron a été pris à partie par l’écrivain Edouard Louis, qui a reproché au président de la république d’avoir « décortiqué » son troisième ouvrage, « Qui a tué mon père », sorti en mai dernier.

Ce livre a énormément de succès à l’Elysée d’après une information de « L’Opinion », qui cite le conseiller d’Emmanuel Macron, Bruno Roger-Petit.

«Ce dont souffrent les habitants des quartiers populaires, c’est l’assignation à résidence. Le père d’Édouard Louis est enfermé dans sa condition d’ouvrier, il n’est pas émancipé, précise-t-il. Or, l’émancipation était une valeur prônée par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle ».

«On a oublié qu’il y avait des gens, et les gens, ils veulent pouvoir bouger, ils veulent pouvoir évoluer dans la société, par l’école, par la réussite économique, sociale, par la mobilité physique». «C’est super intéressant de voir que l’un de ses adversaires, proche d’une certaine extrême gauche, pose le même diagnostic qu’Emmanuel Macron», fait savoir un proche du président de la république.

Mais cet intérêt présidentiel pour son ouvrage n’est du goût de l’auteur.

« Emmanuel Macron, mon livre s’insurge contre ce que vous êtes et ce que vous faites », peut-on lire. « Abstenez-vous d’essayer de m’utiliser pour masquer la violence que vous incarnez et exercez. J’écris pour vous faire honte. J’écris pour donner des armes à celles et ceux qui vous combattent », a-t-il écrit sur Twitter.





Laisser un commentaire

Close