Elizabeth II, outrage, abus de faiblesse – conflit ouvert avec Meghan Markle

Même si Elizabeth II est fragilisée par la maladie et le confinement à Windsor, elle a toujours toute sa tête, et en voudrait à mort à Meghan Markle, qu’elle prendrait pour une cinglée. Elle lui reprocherait d’avoir lavé son linge sale en public, et d’avoir trahi la monarchie en menant la guerre contre la presse britannique.

Une guerre sans merci où tous les coups sont permis, rapporte le magazine In Touch, qui revient sur cette guerre familiale qui n’est pas près de se terminer.
De gros déballage en perspective.

Le magazine américain rappelle dans un premier temps que Meghan Markle a profité de la faiblesse du prince Harry, le seul Windsor à avoir subi une thérapie. Le second fils du prince Charles, présenté comme très faible, serait traumatisé par la mort de sa mère.

Le reproche de la reine Elizabeth II à Meghan Markle est d’avoir oublié qu’elle a épousé un prince avec tous les impératifs que cela comporte.
Le Soir Mag, conforte aussi ce propos en se basant sur les confidences de Marc Roche, auteur de l’ouvrage « Elle ne voulait pas être reine ! », éd. Albin Michel.

Il rappelle que la reine Elizabeth II ne supporte pas les journalistes, mais aurait conscience que « la presse populaire est l’interface entre la monarchie et le petit peuple ». « Il y a 5 millions d’exemplaires vendus par jour. Vous ne pouvez pas vous battre contre ça. La Reine en a voulu à Meghan d’avoir traîné deux tabloïds devant la justice sans même prévenir personne. Elle a aussi été fortement outrée que Meghan n’en fasse qu’à sa tête ».





Ecrit par:

Journaliste de formation. Après avoir écumé plusieurs magazines français, j'ai décidé depuis 2010, et par amour, de m'installer au Maroc.

Laisser un commentaire

Legossip.net - 2020 - Contact - Mentions légales