Close
Élisabeth Quin face à la maladie, son combat pour ne pas devenir aveugle

Élisabeth Quin face à la maladie, son combat pour ne pas devenir aveugle

Élisabeth Quin, la journaliste vedette d’Arte, lutte pour ne pas devenir aveugle, après avoir été diagnostiquée avec un double glaucome agonique.

Et aujourd’hui, lors d’un entretien accordé au ‘Parisien’, elle exhorte les autorités à lancer une vaste campagne de dépistage.

C’est en 2008, qu’un ophtalmologiste lui a diagnostiqué un double glaucome. ‘L’œil gauche au bord de la rupture et l’autre moins atteint, mais la perspective soudaine de terminer ses jours comme son père, mort à moitié aveugle et rongé par Alzheimer’, précise le quotidien dont la Une est consacrée aux Gilets Jaunes. Hélène Ségara risque aussi de devenir aveugle, mais elle souffre pas de la même maladie.

« Tous les matins, j’ouvre les yeux, cœur battant. […] Je fixe un rai de lumière entre les lattes
disjointes du volet de ma chambre’, témoigne Élisabeth Quin dans son journal de bord de sa maladie, ‘La nuit se lève, (éd. Grasset).

‘Ce rituel me permet de détecter un changement dans l’étendue du champ visuel », indique par ailleurs Élisabeth Quin, précisant qu’à Arte, seule sa présidente, Véronique Cayla, a été mise dans la confidence.

«Mais, comme m’a rassurée un ami, ce serait plus ennuyeux si j’étais sourde en faisant de la radio. Là, je peux encore lire et voir mes invités. C’est le soir que tout se gâte», déplore Élisabeth Quin.
Le Parisien nous apprend que le glaucome est deuxième cause de cécité dans les pays développés
Cette ‘Il touche 1,5 % de la population après 40 ans. En France, si 1 million de personnes sont traitées, entre 400 000 et 500 000 ignorent qu’elles sont atteintes’.





Laisser un commentaire

Close