Close
DSK et François Hollande, le déballage de Karl Zero dans Closer

DSK et François Hollande, le déballage de Karl Zero dans Closer

Karl Zéro se livre lors d’un entretien avec ‘Closer’, où il est question non seulement de François Hollande, qui n’aurait pas changé depuis son accession à la présidence de la république, mais également de DSK, son ex rival.

‘Non justement, il est là le problème’, répond tout d’abord le journaliste de Canal Plus, à Closer qui lui demandait si l’ex compagnon de Valérie Trierweiler avait changé depuis son accession à la présidence de la république il y a deux ans.

‘Il était secret, drôle, et dur à cuire, et il a toujours ces qualités’, dit-il. ‘Il était, ça ne je ne peux pas le dire…’, poursuit-il avant de se défiler.
‘Le problème, c’est qu’il n’était pas prêt, il ne s’y attendait pas du tout. Ça lui est tombé dessus’, indique Karl Zéro.

‘C’est DSK qui devait être élu’, a rappelé Karl Zéro, une allusion au destin contrarié de l’ex d’Anne Sinclair, qui a renoncé à se présenter à la présidence suite à l’éclatement de l’affaire du Sofitel. A l’époque, il était le grand favori des sondages.

Karl Zéro en profite pour livrer quelques confidences sur l’ex patron du Fonds Monétaire International, qui traverse une zone de turbulence en ce moment, suite aux liquidations de ses deux sociétés.

‘Hypersympa’, dit-il à propos de DSK. ‘Je me souviens qu’on avait fait une émission spéciale à New York ! Le soir, il était d’humeur maraudeuse. Il me disait ‘alors, on sort, ? on fait des trucs, il parait qu’un tel club est super.? Moi, je lui disais ‘Mais non, Dominique, on doit se lever trop tôt demain ! arrêtes, nous on va se coucher », se souvient-t-il.

Laisser un commentaire

Close