Close
Diagnostiqué avec une tumeur, Camille Lacourt a envisagé le pire

Diagnostiqué avec une tumeur, Camille Lacourt a envisagé le pire

En entretien avec le quotidien « Ouest France », Camille Lacourt espère tourner très vite la page de la tumeur bénigne qui lui a été diagnostiqué à la hanche, et qui a contrarié sa préparation au JO 2016.

« L’été dernier a été vraiment dur avec ma tumeur à la hanche. Pendant quelques secondes, j’ai d’abord cru que c’était plus que ma carrière qui était en jeu », confie tout d’abord le nageur, en évoquant cette tumeur.

« La piscine est quelque chose qui m’a fait vibrer, qui va encore me faire vibrer quelques années, mais quand je raccrocherai le maillot, il n’y aura pas de frustration », dit-il par ailleurs.

« Je resterai heureux d’avoir fait ce que j’ai fait et je serai heureux de tourner la page », explique Camille Lacourt, qui a dans le collimateur les JO de Rio en 2016, une manière d’oublier la désillusion londonienne.

Lors de cet entretien, le chéri de Valérie Bègue, heureux papa d’une petite Jazz, évoque son métier de mannequin et notamment sa collaboration avec Clarins dont il est l’égérie depuis six ans.

« Quand j’ai signé ce contrat, ils m’ont offert une vie et c’est une marque dont j’apprécie les valeurs, la façon dont elle travaille, son comportement avec ses employés » dit-il.
«Je pense que je travaillerai avec ces gens qui me plaisent vraiment. On commence gentiment à discuter pour l’instant. Après 2016, on entrera dans une transition tranquille et on verra ce qui se passera », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Close