Close
Depuis janvier, Michel Sardou vit l’enfer en secret, « je subis un lourd traitement »

Depuis janvier, Michel Sardou vit l’enfer en secret, « je subis un lourd traitement »

Malgré ses propos rassurants lorsqu’il appris être cas contact lorsque Roselyne Bachelot lui a remis la médaille de commandeur de la légion d’honneur, Michel Sardou souffrirait en réalité le martyre.

« On m’a refilé cette saloperie au même temps que le titre de commandeur. Je suis commandeur Covid », avait-il plaisanté lors d’un entretien accordé au Parisien.

Mais d’après Ici Paris, cette légèreté de l’artiste émérite masquerait une réalité plus sombre.

Il serait toujours en alerte, bien qu’il concède « avoir été malade depuis fin janvier ».

Michel Sardou doit subir un traitement lourd dont il a gardé il avait gardé le secret jusqu’à présent ». Sa crainte était d’inquiéter ses fans
Ici Paris évoque même une urgence en se basant sur les confidences du chanteur dans les colonnes du Parisien.

«Ce fameux traitement que les médecins doivent lui administrer très bientôt nécessite en effet d’avoir reçu le vaccin. Il le confesse lui-même.
« J’ai peut-être la possibilité d’avoir une dérogation car on doit me faire un traitement à base de perfusions assez longues », avait-il confié.

Ici Paris s’interroge sur la nature de maladie qui contrarie le quotidien du chanteur et qui nécessite un traitement aussi lourd. Ces perfusions pourraient se justifier « pour une pathologie assez bénigne comme la déshydratation ou encore un manque de magnésium, mais aussi dans le cadre d’une chimiothérapie. L’hebdomadaire évoque l’éventualité qu’il soit atteint de cancer.

Laisser un commentaire

Close