Close
Dénoncé, Michel Cymes renonce à sa carte de presse

Dénoncé, Michel Cymes renonce à sa carte de presse

Il est hors de question pour Michel Cymes de prendre une carte de presse, après avoir été dénoncé par ses collègues à ses débuts à France Info confirme ‘France Dimanche’.

‘Michel Cymes dénoncé’, titre le magazine people, qui après avoir rappelé que l’animateur vedette de France 5 a perdu ses deux grands-parents à Auschwitz, il est assuré que celui-ci est ‘allergique à la délation’.

Aussi, lorsqu’il a démarré sa carrière de journaliste à France Info, il avait été dénoncé par ‘ses confrères au Conseil de l’Ordre des médecins, qui l’accusaient de se faire de la pub et de travailler à la radio sans carte de presse’.

Depuis, l’animateur du Magazine de la santé, le rendez-vous de France 5, ‘se fait un point d’honneur à ne pas demander ce fameux sésame’, assure la publication.

France Dimanche avait déjà mis à l’honneur le présentateur du Magazine de la Santé, en relayant ses confidences livrées lors de son passage dans le Tube sur Canal Plus, où il confirmait avoir été victime d’un burn-out.

« la télé, du jour au lendemain ça peut s’arrêter » disait-il avant de poursuivre : « Si je ne m’arrête pas de travailler comme médecin et bien demain mon avenir est assuré. Je m’installe dans mon cabinet ».

Pour mener de front ses deux carrières, Michel Cymes ne compte pas ses heures. Et il a failli le payer cher.
Le médecin est en effet passé près du burn out.

« Je n’ai pas été loin du burn out il y a quelques temps » disait-il.

Laisser un commentaire

Close