Close
Colin Farrell se la joue bad boy

Colin Farrell se la joue bad boy

Camper le rôle d’un méchant dans son dernier film ‘Prix de la Loyauté’, face à Edward Norton, est une bouffée d’air pour l’acteur irlandais, Colin Farrell, fatigué de jouer les héros.

‘J’en peux plus de jouer les héros dans mes films’, confie l’acteur irlandais, interrogé par Starpulse.com.

 ‘Au cinéma, je pense qu’il est plus intéressant de jouer les Bad boys.  Camper des personnages de méchants est bien plus cool. On peut prendre une certaine liberté avec le rôle, chose  qu’on ne peut se permettre avec un personnage de ‘Gentil ’, qui lui doit toujours rester positif’, dit Colin Farrell.

 

 

Voilà le synopsis de ‘Prix de la Loyauté’, sur nos écrans le 3 décembre prochain 

Dans la famille Tierney, on est policier de père en fils. Pour ce clan, le code sacré des flics qui consiste à protéger les siens est bien plus qu’un code d’honneur, c’est un code familial. Pourtant, lorsque le scandale se fait plus fort que la loi du silence, chacun va devoir choisir son camp…

Quatre policiers sont abattus dans une affaire de drogue, et l’événement fait la une des journaux. Mais quelque chose ne tourne pas rond. Il se pourrait qu’il se soit agi d’un piège. En effet, les trafiquants semblaient prévenus de l’arrivée de la police…

Francis Sr., patriarche des Tierney, charge le jeune Ray de résoudre l’énigme. Rapidement, celui-ci se rend compte que l’affaire cache bien plus qu’un simple fait divers. L’appartement où a eu lieu le crime appartient en fait à un baron de la drogue et le meurtre des policiers ressemble étrangement à une vengeance…

1 comment

  1. bonjour, j’ai trouvéce billet fort intéresssant 🙂 je me demandais pourquoi cette précision : « est une bouffee d’air pour l’acteur irlandais » … 😉 j ete souhaite une bonhe continuation !

Laisser un commentaire

Close