Close
Christine Ockrent froide et distante, son comportement dénoncé par Camille Kouchner, sa belle-fille

Christine Ockrent froide et distante, son comportement dénoncé par Camille Kouchner, sa belle-fille

Christine Ockrent, l’épouse de Bernard Kouchner, est dépeinte sous un mauvais jour dans « Le Parisien », qui comme l’Obs et Le Monde, décortique « Familia Grande », le livre de Camille Kouchner.

La juriste de 45 ans y accuse non seulement son beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir abusé sexuellement de son frère jumeau qu’elle prénomme Victor, mais dévoile aussi des moments de son quotidien.

«Bernard hurlait. Il nous terrorisait, nous reprochait le malheur du monde », écrit Camille Kouchner dans son livre selon Le Parisien.

Les jumeaux résidaient très rarement chez leur père, et partageait surtout le quotidien de leur mère Évelyne Pisier, « ravagée par l’alcool ». Celle qui a perdu la vie en 2017 s’était remariée avec le politologue Olivier Duhamel, et ils adoptent ensemble deux enfants chiliens.

Chez leur père, qui a refait sa vie avec Christine Ockrent, l’accueil est loin d’être chaleureux. Leur belle-mère leur reprochait trop souvent de faire trop de bruit.
«Tes enfants font trop de bruit, dis-leur de rire moins fort”, aurait-elle lâché.

Camille Kouchner se sentait mieux chez son beau-père, qui a apporté « tellement d’intelligence et d’humour dans notre famille », a-t-elle confié, évoquant même une nouvelle énergie, un souffle.

« Je m’en suis remise totalement à lui. Après le divorce de mes parents, j’avais besoin de tendresse, de bienveillance et surtout d’optimisme », a-t-elle indiqué.
Le célèbre politologue lui a apporté « ça ».

«  Il me donnait confiance en la vie, nous étions complices. Et il avait un regard sur ma mère que je trouvais juste. Tout le monde était heureux… C’est difficile de se défaire de tout ça, je ne le souhaite pas d’ailleurs. C’est aussi pour ça que je préfère ne pas le nommer ».

Laisser un commentaire

Close