Close
Chris (Star Academy) « maladie incurable », même mal que Marc Lavoine

Chris (Star Academy) « maladie incurable », même mal que Marc Lavoine

Doyen de la Star Academy, Chris serait au prise avec une maladie incurable, un peu comme celle dont souffre aussi Marc Lavoine, le coach de The Voice. Une confidence livrée au château en dit long.

Âgé de 28 ans et originaire Bièvres (Essonne), Chris jouit déjà d’une grande expérience en comparaison avec ses colocataires.

Il a déjà chanté au Zénith d’Orléans lors d’un concert de Soprano et a été sélectionné à X Factor.
Participer à la Star Ac, l’émission à succès de TF1, « c’est tout bonnement un rêve de gosse ! », a confié La Provence, celui qui est installé depuis des années à Aix-en-Provence.

«J’étais fan. À tel point que je notais les conseils des professeurs pour m’améliorer, parce que je n’avais pas la chance d’avoir des cours de chant et de danse à l’époque », disait-il par ailleurs. C’est mon enfance. Je me revois encore devant la télé en me disant “ça serait un rêve de rentrer dans ce château, d’avoir des cours si prestigieux”. Là, c’est un rêve qui se concrétise. ».

Le complice de Julien « souhaite performer sur scène pour permettre aux personnes, pendant quelques heures, de sortir de leurs problèmes et de leur quotidien qui peut être parfois compliqué ».

Même s’il affiche une certaine joie de vivre, Chris souffirait de mélancolie. Et il en a parlé d’ailleurs avec ses camarades au château.

« La tristesse est plus belle que négative. Il n’y pas de lumière sans ombre, il n’y a pas d’ombre sans lumière », a déclaré l’académicien.
« Ce qui me défini c’est mon amour pour la mélancolie ».
Marc Lavoine souffre aussi du même mal. Il s’agit d’une maladie héréditaire sur laquelle il brisait le silence.
«Petit, j’aurais voulu un chat car ils savent soigner leurs blessures cachées en se léchant et en se mettant de dos », confiait-il en référence à la lypémanie. «Lype vient du grec et signifie tristesse ».
«Je trouve ça important de nommer les choses comme elles sont », a indiqué Marc Lavoine, qui composerait à une tristesse chronique, héritée de sa regrettée mère. Mais il rassure sur son état. « Quand ça ne va pas, ça va quand même ».

Laisser un commentaire

Close