Close
Le jour où Charlotte Casiraghi a perdu son calme chez Robert Lafont

Le jour où Charlotte Casiraghi a perdu son calme chez Robert Lafont

« I Hola » met à l’honneur Charlotte Casiraghi, occasion de revenir non seulement sa grossesse, mais aussi de rappeler qu’il lui arrive parfois de perdre son calme.

C’était il y une douzaine d’années chez l’éditeur Robert Lafont, où elle effectuait son stage.

Cet épisode, « Vanity Fair » en avait déjà fait état.

Lorsqu’elle était à la Sorbonne, où elle suivait des cours de philosophie, il y avait « toujours une légère rumeur, un bruissement, quand elle passait dans les couloirs », se rappelait l’un de ses camarades de classe.

«Mais personne ne venait l’importuner. Je l’aperçois parfois dans la cour d’honneur. Elle n’existait pas encore médiatiquement, ça la rendait charmante », glissait-il.
Un autre épisode est évoqué lorsqu’elle était en stage chez l’éditeur Robert Lafont.
Celle qui allait devenir la compagne de Dimitri Rassam, le père de son futur enfant, venait en bus, et partageait le bureau d’ Elodie Vesymann, éditrice pour la collection « Bouquin ».

«Je l’ai vue une seule fois se mettre en colère. C’était à cause d’un article qui décrivait ses moindres faits et gestes. Elle ne supportait pas qu’ on entre ainsi dans sa vie privée », précisait-t-elle par ailleurs.





Laisser un commentaire

Close