Close
Charlotte Casiraghi prend fait et cause pour les migrants

Charlotte Casiraghi prend fait et cause pour les migrants

Dans leur livre, « Archipel des passions», Charlotte Casiraghi et Robert Maggiori, ont pris fait et cause pour les migrants, et appellent à leur accueil dans de bonnes conditions.

«Je ne suis pas français et on nous a accueillis en France. Il est scandaleux de ne pas tendre la main à l’autre. Du point de vue de la morale, on accueille. Nous ne ferions pas un essai sur la rencontre sans dire qu’accueillir l’autre, c’est s’enrichir », explique le philosophe, qui a été le professeur de l’héritière Grimaldi.

«Quand on est tout seul, on est plus pauvre. Il est impossible d’oublier les déclinaisons politiques et sociétales de l’altérité », glisse-t-il ensuite.

Ce propos est partagé par la fille de Caroline de Monaco, pour laquelle il faut faire place à l’étranger.

«On ne peut pas se détacher de l’état d’urgence de la vie et on ne peut pas non plus nier à une partie de l’humanité le droit à la liberté et à une vie décente. Aucun raisonnement ne tient la route face à la nécessité d’accueillir », indique la co-fondatrice des Rencontres Philosophiques de Monaco.





Laisser un commentaire

Close