Close
Charlotte Casiraghi hantée par la mort violente de son père

Charlotte Casiraghi hantée par la mort violente de son père

Même s’elle n’a pas connu son père, l’homme d’affaires italien Stefano, mort alors qu’elle n’était âgée que de 4 ans, Charlotte Casiraghi est hantée par lui.

Et elle lui a d’ailleurs dédié son livre « Archipel des passions », co-écrit avec son ancien professeur au lycée Robert Maggiori. Ce livre est sorti aux éditions du Seuil.

Et lorsqu’il est demandé à la fiancée du producteur Dimitri Rassam la raison de cet hommage, elle explique qu’elle est « pour l’enracinement ».

« Nous sommes pour les troncs, les arbres, les racines. Que ce soit pour la langue, les parentés, les amitiés, nous sommes pour l’enracinement », a indiqué celle qui devrait mettre au monde son deuxième enfant en septembre.

Des précisions sur le père de Charlotte Casiraghi avait été livrées par « Gala ».

Né à Côme, « ce fils d’en­tre­pre­neur avait fait fortune dans l’im­mo­bi­lier et la construc­tion navale », préciseait l’hebdomadaire people.

« Doté d’un charisme rare, Stefano Casi­ra­ghi reste à jamais le grand amour de la prin­cesse Caro­line ».

Et de de rappeler que l’ex compagne de Gad Elmaleh n’avait que quatre ans quand son père « est victime, le 3 octobre 1990, d’un acci­dent d’off­shore ».

«Mais le souve­nir de cet éter­nel jeune homme, fauché dans la fleur de l’âge, demeure très vivace dans la famille », précisait « Gala ».





Laisser un commentaire

Close