Close
Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh « unis » pour les respect de leur vie privée !

Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh « unis » pour les respect de leur vie privée !

Après Charlotte Casiraghi, c’est au tour de Gad Elmaleh d’en prendre pour son grade dans Voici, qu’il a une nouvelle trainé devant la justice.

L’humoriste demande pas moins de 20000 euros à la société éditrice du magazine pour avoir fait état de sa trêve de Noël avec Charlotte Casiraghi.

Les deux amoureux s’étaient en effet retrouvés le mois dernier dans un appartement du centre de Paris à l’occasion du troisième anniversaire de leur fils Raphaël.

« Pas de trêve pour les pépettes », commente la publication.
Et d’ajouter : « Prenons le temps d’adresser nos voeux à tous ces people qui nous attaquent tout au long de l’année. Santé, amour et gloire, pour tous ! Pour ce qui est de l’argent, ils se débrouillent ».
«Ce qu’on peut leur souhaiter de meilleur ? De se voir encore très longtemps dans les pages de Voici ».
La semaine dernière, c’était Charlotte Casiraghi qui en prenait pour son grade dans Voici.
L’ex de Gad Elmaleh trainait pour la deuxième fois le magazine Voici pour un article datant de 2015.
En première instance, la fille de Caroline de Monaco avait été déboutée par une cour monégasque pour une question de procédure.
Et elle est revenue à la charge.
« Remonté, son avocat explique que les photos publiées sont un abus exercé par quelqu’un qui ne peut pas refuser. Et l’homme de loi n’a pas pas peur ni honte ! d’écrire mot pour mot, qu’il s’agit donc « de l’équivalent d’un viol », déplorait Voici.
Et de conclure : «Toutes les personnes qui ont subi cette horreur apprécieront surement ».





Laisser un commentaire

Close