Close
Charlotte Casiraghi et son fils fragilisés, cette décision de justice qui chamboule tout

Charlotte Casiraghi et son fils fragilisés, cette décision de justice qui chamboule tout

Si Charlotte Casiraghi avait finalement pris la décision d’accoucher à Monaco, c’était pour pour ‘protéger’ son enfant, le petit Balthazar, né de sa relation avec le producteur Dimitri Rassam, en lui accordant un statut particulier. Mais ne cela ne le protègerait pas totalement.

Gente affirmait en octobre dernier que si la fille de Caroline de Monaco a pris la décision de mettre au monde son enfant au centre hospitalier Princess Grace, ce n’est pas pour « une question de goût », mais par « tradition et surtout pour qu’elle soit protégée» en cas de rupture avec le fils de Carole Bouquet.
L’égérie de Gucci serait ainsi protégée par les lois monégasques et son fils appartiendrait de fait à la famille princière.

Son statut serait alors ‘diplomatique’.
Mais le fait qu’elle soit membre de la famille princière de Monaco ne la prémunit pas d’un échec devant la justice.

C’est ce que confirme le magazine ‘Voici’, qui avait été assigné devant un tribunal de Monaco.
Et la société éditrice du magazine people en est même sortie victorieuse.
‘Remonté, son avocat explique que les photos publiées sont un abus exercé par quelqu’un qui ne peut pas refuser. Et l’homme de loi n’a pas pas peur ni honte ! d’écrire mot pour mot, qu’il s’agit donc « de l’équivalent d’un viol », déplorait Voici, en commentant cette décision.





Laisser un commentaire

Close