Close
Charlotte Casiraghi et Charlène de Monaco, retrouvailles glaciales à la fête Nationale, Albert sonne la fin de la récré

Charlotte Casiraghi et Charlène de Monaco, retrouvailles glaciales à la fête Nationale, Albert sonne la fin de la récré

Après avoir évité sa tante Charlène de Monaco depuis son retour de Suisse où elle était hospitalisée, Charlotte Casiraghi, la fille de Caroline de Monaco, serait forcée d’aller à sa rencontre sur ordre du prince Albert. Ce serait à l’occasion de la fête nationale monégasque le 19 décembre prochain.

En mai dernier, le magazine Public avait alimenté des frictions au sein du Palais princier, particulièrement entre la première dame monégasque et sa nièce de laquelle elle était pourtant proche. Elles s’éviteraient.

La princesse Caroline de Monaco et sa fille Charlotte reprocherait à l’épouse du prince Albert d’avoir été écartées des jumeaux Gabriella et Jacques.

«Pour elles, c’était normal. Mais, à son retour, Charlène a voulu reprendre la main et les tenir loin de ses enfants », a confié une source. « De quoi leur faire ressentir une certaine injustice et ancrer peut-être un lourd ressentiment ».

Et l’épouse de Dimitri Rassam comprendrait cette décision et les difficultés de sa tante, la marraine de son ainé, Raphaël, né de sa relation avec Gad Elmaleh.
« Dans ma famille, il y a des femmes qui ont toujours fait un pas de côté », disait-elle dans Libération. « La fêlure ou la fragilité, c’est ce qui nous définit ».

Et le 19 novembre, il serait fort probable que le clan soit rassemblé au balcon du palais princier.

D’après un magazine allemand, Neue Post, il se pourrait que Charlène de Monaco s’illustre par une surprise et s’exprime en français pour marquer cet événement qu’elle a raté à deux reprises.

Laisser un commentaire

Close