Close
Charlie Hebdo- Carla Bruni-Sarkozy «Je ne voulais pas qu’on me voie pleurer »

Charlie Hebdo- Carla Bruni-Sarkozy «Je ne voulais pas qu’on me voie pleurer »

Carla Bruni-Sarkozy était bien entendu de la Marche Républicaine, en soutien à « Charlie Hebdo » dont la rédaction a été décimée le 7 janvier dernier par un attentat terroriste.

Ce drame a marqué l’ex première dame, qui a « pleuré toutes les larmes de son corps », affirme « Ici Paris » dans son édition du 14 janvier.

« Je suis effondrée. C’est terrible », a confié la chanteuse à une amie suite à l’attentat visant « Charlie Hebdo » et qui a fait 12 morts dont Charb et Cabu.

Après avoir eu vent du drame, l’épouse de Nicolas Sarkozy qui ne regarde jamais la télé, se serait alors « branchée sur la radio pour suivre les informations ».

« Elle, qui est déjà très casanière », a passé ensuite « son temps perdu au téléphone à discuter de tout ça avec des copines », croit savoir le magazine people.

Traumatisée, l’épouse de Nicolas Sarkozy aurait en outre « demandé à ce que ses enfants soient surveillés » de très près durant « leurs trajets vers l’école».

Durant la Marche Républicaine à Paris à laquelle elle a participé comme près de deux millions de personnes, la chanteuse a caché son visage dans le col « de son pull bleu clair », ne pas être «vue » en pleurs.

« Je ne voulais pas qu’on me voie pleurer », a confirmé l’intéressée dont le retour dans les bacs est prévu courant 2015.

Laisser un commentaire

Close