Close
Charlène et Albert de Monaco, un test crucial pour l’avenir de leur couple

Charlène et Albert de Monaco, un test crucial pour l’avenir de leur couple

Pour consolider sa relation avec sa tendre épouse, Charlène de Monaco, qui se sentirait peu soutenue, le prince souverain Albert aurait l’intention de réduire un peu ses engagements, et même d’y « renoncer » une fois que son héritier sera prêt à reprendre le flambeau.

C’est ce que croit savoir le magazine « Frau Aktuell » qui consacre un article à la princesse du rocher, et se demande pour quelle raison elle se sentirait « mal à l’aise » ces derniers temps.

Et au détour de cet article, il est rappelé que le prince Albert pourrait à terme réduire ses engagements en déléguant davantage de missions à ses neveux et nièces, ou encore à ses soeurs pour passer plus de temps avec sa petite famille. Son fils ainé, Alexandre Coste pourrait aussi à terme être appelé à contribution, tout comme sa fille Jazmin Grace qu’il a présentée au printemps officiellement lors d’une sortie publique.

Ce propos, le prince Albert lui-même le confirmait au début de l’année, où il évoquait pour la première fois une abdication, qui n’est désormais plus un tabou.
Le mari de Charlène de Monaco pense se retirer une fois que son fils Jacques sera prêt.

«Je pense que de nos jours, vu l’augmentation de l’espérance de vie, il arrive fatalement un moment où l’on a du mal à exercer ces fonctions-là, donc ce n’est pas inenvisageable de considérer cela », confiait celui qui assure jusqu’à 400 réceptions et événements par un an.
Il n’a pas le temps de passer du temps avec sa petite famille.

« Je ne me lasse jamais, mais physiquement, quelques fois, oui », a-t-il lâché.





Laisser un commentaire

Close