Close
Charlène de Monaco sous-estimée par Nicole Coste, la piqûre de rappel de Mike Wittstock, guérilla au Palais

Charlène de Monaco sous-estimée par Nicole Coste, la piqûre de rappel de Mike Wittstock, guérilla au Palais

Une fois qu’elle en aura fini de son traitement dans une clinique spécialisée en Suisse, Charlène de Monaco serait prête à en découdre avec Nicole Coste, perçue comme son ennemie et dont le prince Albert aurait du mal à se débarrasser.

Il faut dire qu’elle est la mère de son fils ainé, Alexandre.
Cette guérilla familiale est prédite par la version allemande de In Touch, qui alimente leur brouille.

«Je me fiche de ce qui se passe avec elle », déclarait l’ex-compagne du prince Albert, en référence aux déboires actuels de Charlène de Monaco, fragilisée par la maladie depuis un an.

Le prince Albert de Monaco l’avait recadrée.
«C’était inapproprié. J’étais en colère quand j’ai lu l’interview », a fait savoir le prince souverain du rocher dont la colère semble s’être apaisée puisqu’il l’a invitée aux célébrations de la Sainte Dévote.

« Apparemment, le prince n’aurait pas d’autorité sur elle », commente la publication, qui croit savoir que Charlène de Monaco saurait l’écarter comme elle l’aurait fait dans le passé.
Pour appuyer son propos, In Touch repend les confidences de Mike Wittstock, le père de la princesse, qui salue les qualités de sa fille.
«Ma fille avait l’habitude de nager 20 km par jour. Sachant comment elle s’entraînait, je sais qu’elle est forte et qu’elle s’en sortira et reviendra beaucoup plus forte », a-t-il déclaré.
«  Ça sonne bien : Charlène sera donc bie
ntôt de retour à Monaco et chassera l’ex du palais », commente la publication allemande.

Charlène de Monaco se battrait pour son honneur bafoué et pour sa famille.
« Charlène est dure avec elle-même. Il ne faut pas la sous-estimer », est-il ajouté.
.

Laisser un commentaire

Close