Close
Charlène de Monaco, grossesse tardive, une réjouissante perspective qui fait chaud au cœur

Charlène de Monaco, grossesse tardive, une réjouissante perspective qui fait chaud au cœur

Charlène de Monaco est fragilisée par les ennuis santé, particulièrement une infection ORL rendant son quotidien en Afrique du Sud cauchemardesque. Pour autant, elle n’aurait pas renoncé à son grand projet, celui d’agrandir sa famille.

À 43 ans, ses chances seraient cependant minimes. Mais à en croire le magazine Schöne Woche dont la Une du dernier numéro est consacrée à Kate Middleton et Meghan Markle, pas question de renoncer à cette réjouissante perspective. L’ancienne nageuse espérait fonder un clan sur le Rocher, une tribu comparable à celle de Caroline de Monaco, considérée comme la vraie première dame de la principauté.

« Pendant longtemps, son mariage a été considéré comme difficile. Beaucoup de Monégasques espéraient qu’un seul enfant sauverait tout et souderait plus étroitement le couple. », indique l’hebdomadaire. Cet espoir s’est avéré. La princesse ne compterait pas s’arrêter en si bon chemin. Une famille nombreuse serait envisagée.
Pour appuyer son propos, le magazine people se base sur une confidence livrée il y a quelques années par la mère de la princesse, Lynette Wittstock (61 ans).

Elle a assuré que le rêve de son illustre fille était d’être à la tête d’une famille nombreuse, une famille de cinq enfants. Un beau projet qui présente quelques risques.

Les bébés dont les mamans ont plus de 40 ans auraient un risque accru d’anomalie chromosomique, plus particulièrement, la trisomie 21.

Laisser un commentaire

Close