Close
Charlène de Monaco frôle la dépression en Afrique, myriade d’interrogations sur son état

Charlène de Monaco frôle la dépression en Afrique, myriade d’interrogations sur son état

Officiellement en convalescence en Afrique du Sud, son pays d’origine, Charlène de Monaco serait au plus mal. Son visage sans maquillage est marquée. Elle se sent comme prisonnière dans son pays.

Le Soir Mag inquiète sur l’état de la première dame de Monaco, en commentant sa dernière prise de parole dans un média sud-africain repris par le Daily Mail. Son message était marqué.

«Je suis terriblement frustrée. Je n’en peux plus d’attendre de
rentrer et de revoir mes enfants. Mais je suis enfermée en Afrique du Sud jusqu’à fin octobre. », avait lancé l’épouse du prince Albert, isolée au cœur d’une réserve du KwaZulu natal, non loin des rhinocéros blancs pour lesquels elle demeure mobilisée.

Cette prise de parole avait pour objectif de tuer dans l’oeuf les rumeurs de divorce avancées par le magazine Bunte.

Mais comme le précise Le Soir, cette sortie a suscité davantage d’interrogations.
« J’étais partie pour dix-douze jours, mais j’ai soudain beaucoup souffert des
oreilles. J’avais un problème pour égaliser la pression. Les médecins m’ont appris que j’étais atteinte d’une inflammation assez sévère de la gorge et des sinus.
Je ne peux pas entrer dans les détails mais en tout cas, je dois prendre du temps pour me remettre d’une altitude de 3.000 mètres me causerait de sérieux problèmes », expliquait la Princesse, se disant triste d’être éloignée de ses enfants.

« C’est la plus longue période durant laquelle j’ai été séparée d’eux jusqu’à présent », confie-telle. « Je me sens bien. Et je mets ce temps
d’attente à profit pour travailler sur des projets. J’ai transféré ma fondation en Afrique du Sud. »

Laisser un commentaire

Close