Close
Charlène de Monaco « si seule » «Moi, je suis une enfant zulu »

Charlène de Monaco « si seule » «Moi, je suis une enfant zulu »

A son arrivée dans la principauté, Charlène de Monaco se sentait seule et isolée, et n’avait aucun ami. Son seul ami était son futur époux, le prince Albert, le seul en qui, elle avait entière confiance.

«Albert a 20 ans de plus que moi, il est intelligent, cultivé fort d’une incroyable expérience du monde. Et il a grandi dans ce pays ce pays extraordinaire qu’est la principauté. Moi, je suis une enfant zulu, j’ai grandi dans une piscine, en Afrique. En arrivant, je ne connaissais rien de Monaco’, rien du tout, se rappelle la princesse, dans les colonnes du magazine Point de Vue.

‘Pendant longtemps, Albert a donc été mon seul ami ici, le seul en qui je pouvais avoir confiance. En Afrique du sud, mes amis, mes confidents de toujours, dont le quotidien est un combat permanent, n’auraient jamais pu comprendre ce que je vivais. Je n’avais personne d’autre que lui ».

Charlène de Monaco explique à cette occasion qu’elle ne s’attendait pas du tout à la demande en mariage du prince.

«Albert est mon amour, mon ami, il est tout pour moi. Mais à l’époque, je ne pensais pas du tout à l’avenir. Dans mon esprit, nous allions rester comme nous étions. Je me voyais chercher un job, travailler, mener une vie normale. En même temps, je ne voyais pas comment cela allait pouvoir s’organiser. Albert insistait pour que je sois le plus souvent possible à ses côtés. J’aimais être avec lui, ce n’était pas facile pour moi. Pourtant, j’étais sûre nous nous séparions pas », a-t-elle indiqué.





Laisser un commentaire

Close