Close
Charlène de Monaco, douleurs neuropathiques, sensation de brûlure, inquiétante révélation

Charlène de Monaco, douleurs neuropathiques, sensation de brûlure, inquiétante révélation

Une rumeur a circulé l’an dernier sur l’origine de la maladie de Charlène de Monaco, hospitalisée à l’étranger pour épuisement mental et physique. Un bruit non confirmé a évoqué une maladie auto-immune dont est supposée souffrir Céline Dion.

Le magazine Public en dévoile la nature dans son édition de cette semaine, sans toutefois mentionner la première dame monégasque.
Un parallèle pourrait être fait avec la diva québécoise.

Il s’agit de la neuropathie à petites fibres, qui se traduit « par des douleurs neuropathiques avec des sensations de brûlure, des fourmillements et des décharges électriques au niveau des pieds et des mains ». Il s’agirait d’une singulière maladie.

« Les patients qui en souffrent décrivent un calvaire, qu’autant que pour une bonne partie d’entre eux, l’origine du mal à longue à diagnostiquer ».
Mais parfois, elle est la conséquence d’une « maladie auto-immune ou un cancer ».

Cette piste reprise par plusieurs médias allemands a été balayé d’un revers de main par le magazine Voici.
Charlène de Monaco aurait gros problème d’addition à un anti-douleur, conséquence d’une blessure qu’elle aurait contractée pendant ses addictions de compétition.

En septembre dernier, deux mois avant son retour au Rocher, la maman de Jacques et Gabriella fait « une décompensation (épisode psychotique durant lequel une personne perd tout contact avec la réalité et peut même être victime de bouffée délirante ».
«Elle a blessé sa dame de compagnie, les deux officiers de sécurité sont intervenus pour tenter de la calmer, la scène était absolument terrible », a confié une source.

Laisser un commentaire

Close