Close
Charlène de Monaco dévastée par une attaque gratuite et désagréable sur son physique

Charlène de Monaco dévastée par une attaque gratuite et désagréable sur son physique

Charlène de Monaco a fait l’objet d’une critique gratuite et très désagréable dans la presse italienne, au détour d’un dossier consacré au mariage de Charlotte Casiraghi.

C’est le 1 er juin que l’héritière Monégasque a uni sa destinée à celle du producteur Dimitri Rassam, le père de son second enfant. Les festivités avaient eu lieu à Monaco en présence de plusieurs centaines d’invités.

Pour cette cérémonie civile, la jeune mariée se serait inspirée de son grand-père, la princesse Grace, à laquelle elle a tenu à rendre hommage. Pour la cérémonie, elle portait un collier en diamant Cartier estimé à plusieurs d’euros.

D’après le média italien, Dilei, Charlotte Casiraghi a «  hérité de sa beauté éblouissante et de son élégance innée qui lui permet de porter n’importe quel bijou avec un raffinement sans égal. Elle est la vraie « Princesse de Monaco », glisse la publication.

Et d’aller ensuite de son tacle à l’encontre de Charlène de Monaco, taxée de « copieuse ». «Elle essaie de copier mais elle n’atteindra jamais un tel attrait. La dureté de ses traits lui a valu le titre de la princesse triste. Elle est condamnée à rester dans l’ombre ».

Laisser un commentaire

Close