Close
Charlène de Monaco, « conditions dramatiques », il n’y a pas de remède à son infection

Charlène de Monaco, « conditions dramatiques », il n’y a pas de remède à son infection

Charlène de Monaco a été opérée pour la quatrième fois dans la sphère ORL, une intervention pratiquée sous anesthésie générale. Mais elle ne serait pas tirée d’affaires.

Un magazine italien, Oggi, fait état de l’absence de remède à cette maladie contre laquelle la princesse Charlène de Monaco compose depuis des mois. L’épouse du prince Albert est absente du Rocher depuis mars dernier.

« C’est mauvais, très mauvais », a confié une source proche de la famille princière de Monaco, quelques jours après que le prince-souverain du Rocher a rassuré sur l’état de son épouse. Il annonçait même son retour pour très bientôt sans livrer de date.

La maman de Jacques et Gabriella serait dans une situation dramatique, après avoir « cette nouvelle opération des suites d’une infection ORL très grave à laquelle il semble qu’aucune solution ne puisse être trouvée ».
Son entourage aurait peu d’espoir.
Un magazine allemand, Neue Post, pensait savoir en juin dernier que la première dame monégasque était atteinte d’une « ethmoïdite, infection de l’ethmoïde, qui est un des os formant le « toit » des fosses nasales ».

Il s’agirait d’un mal sournois qui manifesterait par une fièvre élevée « avec souvent un gonflement des paupières du côté atteint ».

Des complications pourraient survenue notamment une perte de la vision.
Aucune annonce officielle n’est venue conforter cette allégation.

Laisser un commentaire

Close